Le Château de Saveilles en Angoumois

Château de Saveilles - Saveille

 

 

 

Aux confins de la Charente, Charente-Maritime et Deux-Sèvres, à mi-chemin entre Niort et Angoulême, sur le territoire de la commune de Paizay-Naudouin, se dresse depuis le XIVème siècle, le Château de Saveilles.

 

C'est un ensemble carré, isolé de la terre ferme par de vastes douves remplies d'eau et soutenues par des murailles. On y accède par deux ponts de pierre, fixes, qui depuis la Révolution, ont remplacé le pont-levis à bascule au sud et le pont tournant à deux arches au nord, défendant autrefois l'accès au château.

Château de Saveilles - Saveille

 

 

 

Au levant et au midi, deux corps de logis placés en équerre, se prolongent, à chaque extrémité, par une importante tour de défense : la tour de la prison, avec ses canonnières, au nord, la grosse tour, avec ses meurtrières, archères et mâchicoulis, au sud. Les deux autres côtés, nord et couchant, du carré délimitent une cour intérieure au milieu de laquelle se dresse un grand puits.

Château de Saveilles - Saveille

 

 

 

 

 

On peut admirer aujourd'hui, les quatre lucarnes restantes sur les dix qui, à l'origine, éclairaient les combles du château, ornées de sujets mythologiques, les deux petites fenêtres jumelées, sculptées, situées à gauche de la porte d'entrée, la souche de cheminée scupltée qui domine la toiture du corps de logis au levant, la statuette d'Hercule tenant sa massue au pignon nord ainsi que le sommet sculpté d'une lucarne qui éclairait la salle de justice au-dessus du pavillon d'entrée, aujourd'hui disparue, et surmonte la poterne du jardin.

Château de Saveilles - Saveille
Château de Saveilles ©photo-propriétaire, lieu-dit Saveille - Plaque de cheminée Renaissance style italien

 

 

Une pierre sculptée, finement décorée de "putti" a été encastrée dans le mur est de la chapelle construite au XIXème siècle, portant en son centre les armoiries accolées de René de La Rochefaton, dont les ancêtres sont les constructeurs du château, et de son épouse Sébastienne Taveau, dont le mariage eut lieu avant 1519.


LA ROCHEFATON
LA ROCHEFATON

Depuis le XIIème siècle, et la construction du château par Thibault de La Rochefaton à la fin du XVème siècle, les maîtres du lieu se sont toujours succédé jusqu'à nos jours, par voie d'héritage familial.

                                                                              BOURDEILLE
BOURDEILLE

Les premiers, les Barrière et les Montalembert en possédèrent la terre, terre qui relevait du Marquisat de Ruffec. Au tout début du XVIème siècle, leurs descendants, les la Rochefaton, construisirent le château tel que nous le connaissons. Parmi les maîtres de cette maison noble, on compte les Maréchaux de Caumont La Force, puis de Turenne, à l'époque où la R.P.R. (Religion Prétendue Réformée) faisait de Saveilles, une place importante de la Réforme en Angoumois.


                                 MAS LATRIE
MAS LATRIE

 

Les Touchimbert, puis les Bourdeille reçurent Saveilles en apanage, avant de le transmettre aux Disnematin de Salle, puis aux Ligondès, et enfin aux Mas Latrie aujourd'hui.


Le Château de Saveilles (parties bâties et non bâties) est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (I.S.M.H.) par arrêté préfectoral en date du 8 novembre 2005, et abrogeant un précédent arrêté du 7 août 1967.

Site en français

Website in English

Le saint du jour

Le dicton du jour

Nombre de visiteurs


Château de Saveilles - Lieu-dit Saveille